Journée des Hispanistes du samedi 11 mars 2017

 L'inscription est close pour cet événement.
Grâce à l’intervention des deux spécialistes, les enseignants auront l’occasion de « vivre » une approche artistique de l’enseignement des langues qui reconsidère l’expression langagière dans sa dimension holistique. L'atelier est plurilingue.

JOURNÉE DES HISPANISTES 11 mars 2017 à Paris

PSB Paris School of Business

59 rue Nationale
75013 Paris

Eschenauer, Sandrine
Université Paris-Est, laboratoire IMAGER EA 3958
Formatrice et enseignante d’allemand et de FLE
ED 529 Cultures et Sociétés
Doctorante sciences du langage

&

Castelo, Ana
Université Lille 3
Professeur d'espagnol. Responsable pédagogique du Pôle LANSAD
UFR LLCE

 

Prendre ses langues à cœur et en corps :

Les médiations langagières via les expériences esthétiques, l’empathie et les interactions

 

« Parler-penser, c’est nécessairement articuler de l’autre »

François-Jullien

 

Dans cet atelier, nous alternerons entre théorie et pratique, afin de mener une réflexion à la fois mentale ET sensori-motrice, relative à l’enseignement des langues vivantes.

Dans notre travail, nous sommes à la recherche d’approches qui permettraient aux élèves de se relier à autrui. Les expérimentations que nous mettons en œuvre de l’école élémentaire au supérieur (Aden, 2012 ; Voise, 2013 ; Eschenauer, 2014) sollicitent le passage d’une langue et d’une culture à l’autre. Nous développons ainsi différentes formes de médiations intra- et inter-individuelles. Pour mieux articuler ces « espaces entre », à l’intérieur de nous-mêmes comme entre nous et les autres, nous élaborons des dispositifs pédagogiques performatifs plurilingues intégrés aux cours de langues (Schewe, 2011 ; Fleiner, 2016 ; Eschenauer (accepté)). Il s’agit d’approches artistiques qui nous permettent de révéler et d’entrainer notamment les médiations kinesthésiques, émotionnelles, sensorielles, linguistiques et esthétiques, et de reconsidérer l’expression langagière dans sa dimension holistique, c’est-à-dire dans les registres non verbaux ET verbaux, corporels ET intellectuels. Le théâtre, « en tant qu’art social et polyesthétique, qui relie différents arts, médias, styles, perspectives » [1] (Sting, 2008 : 108), ou la danse, avec sa forte dimension relationnelle (à soi, à autrui et à l’espace) et kinesthésique, sont de puissants leviers de toutes ces formes de médiations qu’ils mettent naturellement en je(u). Dans les activités que nous présenterons dans cette formation, nous envisageons en effet l’apprentissage d’une langue comme un phénomène s’inscrivant au cœur d’un réseau complexe, à la fois biologique et culturel, qui doit être pris en compte dans son contexte. C’est ainsi que nous encourageons dans nos recherches-action la «  continuelle énaction linguistique » (Varela, 1989 : 116) chez les élèves. Nous considérons les interactions comme une organisation de différentes strates de médiations langagières complexes et « liquides » (Baumann) : elles s’entrelacent et s’agencent sans hiérarchie, de manière chaque fois renouvelée, selon la situation vécue, l’environnement et les individus en contact.

 

Ce sont les mécanismes d’empathie de haut et de bas niveau qui sont au fondement de la faculté à médier. Au travers des expériences esthétiques, nous développons ces mécanismes et avec eux et une flexibilité mentale, comme la capacité à prendre le point de vue d’autrui. En quoi ces mécanismes d’empathie jouent-ils un rôle central dans la capacité à interagir dans différentes langues? Est-il possible de potentialiser ces mécanismes dont nous sommes tous équipés?

 

Dans notre formation, nous expérimenterons les différentes formes de médiations langagières que nous avons repérées. Nous illustrerons cette formalisation des médiations dans la didactique des langues par des exemples précis tirés d’expérimentations en cours.


[1]Wolfang Sting entend par interculturalité au théâtre l’association de l’exotisme (étonnement face à l’étrangeté), l’internationalité (multiculturalité, sans dialogue des cultures), la transculturalité (dans la reliance universelle des cultures), la culturalité hybride (formes mixtes de cultures).

Ici vous avez un formulaire d'inscription à l'UPLEGESS si vous n'arrivez pas de vous inscrire ici sur le site.

11 mars 2017, 9h:00  -  17h:00
59 rue Nationale
Paris School of Business • PSB
75013, Paris
France

Agrandir cette carte
Téléphone: 01 64 15 39 19
Adresse électronique : Adresse électronique :

Recommander

Faites connaitre à vos amis, collègues et à votre réseau social cette page: Journée des Hispanistes du samedi 11 mars 2017


Vous pouvez aussi partager cette page en copiant ce lien dans un courriel ou sur votre site Internet.
http://www.uplegess.org/index.php?option=com_civicrm&task=civicrm/event/info&Itemid=269&id=39&reset=1